Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Steven Adler se confie à Dirty Rock Magazine

par Eddie 15 Mai 2009, 14:19 Articles, Interviews


Dirty Rock Magazine
a récemment effectué une entrevue avec Steven Adler le batteur original des Guns N' Roses. Quelques extraits de la discussion suivre ci-dessous.

Dirty Rock Magazine : Aimez-vous ce type de mise à proximité et le contact personnel avec les fans et les musiciens en herbe (sur la prochaine tournée australienne de clinique de batterie)?

Adler :
J'adore ça. Je reçois tellement d'amour et tant de respect des personnes, en plus de me sentir bien, c'est vraiment cool et tout le monde jouit d'être avec moi... je suis allé à ces clubs de danse et j'ai joué avec le Disc-jockey Rush faisant de la batterie avec le DISC-JOCKEY derrière moi et je joue pendant une heure ou deux sur toutes ces chansons différentes et il passe vraiment bien.C'est beaucoup de plaisir.

La meilleure partie de ma vie jusqu'ici est d'être de nouveau amis avec Slash. C'est une telle superstar. Et c'est drôle parce que je l'ai connu depuis que nous avons eu 11 ans. C'est cool de voir où nous avons commencé et où nous sommes allés. C'est vraiment cool parce que pendant 18 ans, nous n'avons pas parlé. Oh, oui, et il travaille sur son album solo et il a dit qu'il avait une chanson en particulier pour moi pour jouer de la batterie dessus. C'est tout ce que j'ai demandé, juste de me donner une chance, une chanson pour que je lui prouve.

Dirty Rock Magazine : Cela va être une de mes prochaines questions. Vous allez donc certainement jouer sur l'album ?

Adler :
Oui. Je suis très heureux de le faire.

Dirty Rock Magazine : ...Ainsi, vous personnellement, qu'elles ont été vos influences de batteur lorsque vous avez commencé et qui sont-ils maintenant ?

Adler :
Roger Taylor de Queen a toujours été mon favori, et maintenant des choses plus récentes, je dirais Taylor Hawkins (Foo Fighters). Il est le meilleur. Et que dire de Dave Grohl ? D'où venait-il ? Je pense que c'est le plus cool que jamais. Il venait d'un big band, un énorme groupe jouant de la batterie et maintenant il chante et il est situé à l'avant, d'un groupe encore plus grand ! Il est difficile de devenir plus grand que Nirvana, et il l'a fait. Et ça a toujours été une source d'inspiration pour moi... Et quelques coups de pied dans le cul de Slash, de son soutien, j'ai eu beaucoup de soutien de cet homme.

Dirty Rock Magazine : Oui, c'est génial d'entendre que vous êtes amis. Mais je regarde, je dois vous demander, même si vous obtenez à chaque interview. Mais, Guns N' Roses, je viens de lire que Matt Sorum a suggéré que, si une réunion devait se produire, ils devraient avoir vous et lui à la batterie. Que pensez-vous de cela ?

Adler :
Il a dit qu'ils devraient avoir, lui et moi ?

Dirty Rock Magazine : Ouais s'il y avait jamais une réunion GN'R, ils devraient avoir vous deux.

Adler :
Eh bien, ce que j'ai entendu, hier, j'ai entendu la même chose, mais ce que j'ai entendu était qu'il a dit que le seul batteur pour des Guns N' Roses est moi. Et j'ai été très heureux d'entendre cela, parce qu'il a raison. Je suis récemment devenus amis avec lui et je pense que quelqu'un l'a mal entendu, parce que j'ai entendu le contraire. Si c'est ce que vous avez dit, je l'appelle et lui dit: "Excusez-moi?" (Rires)

Dirty Rock Magazine : Bien, que j'ai lu et vu c'était seulement un petit petit bout et pas l'histoire entière. 

Adler : (Rires) Oui, j'ai entendu le contraire. Et la façon dont je le vois, c'est comme cela que cela devrait être. Et la chose au sujet de Guns N' Roses est, pour commencer, Axl [Rose] a dirigé tout cela dans la raison et l'est toujours. C'est une honte. Deux, il aurait du nommé son enregistrement W.A.R. - W. Axl Rose. Ensuite, je pense que sa aurait été un grand succès. Vous savez quoi ? C'est navrant, parce que j'étais là depuis le début et je l'ai aidé à commencer et de voir ce qu'il a fait et fait encore, c'est blessant. Que, et j'ai entendu dire que certaines grosse agence de rock nous offraient 150 millions de dollars pour nous de faire 20 concerts. Et cela est très blessant que Axl a dit non et ne veut pas le faire. Parce que cela n'arrive pas. 

Dirty Rock Magazine : Alors, une réunion d'aussi loin que jamais?

Adler : Le chemin est Axl, ce que je sais de lui, est qu'il peut faire un appel demain et de dire: "OK, les gars nous le faisons." Je ne dis pas qu'il va appeler et dire: "Je suis désolé les gars, et on va le faire". (Rires). Et il est que, de manière on ne sait jamais. Demain, il peut appeler et dire: "Faisons le, les gars." Tant que les cinq membres de notre famille sont en vie, il ya une opportunité. Mais je ne peux pas attendre, je ne peux pas attendre, et je ne vais pas attendre.

J'aime ma vie de nouveau, j'ai vu Duff [McKagan]. Je traînais avec Duff. Ils ont ce Rock 'N' Roll [Fantasy] Camp au studio auquel je répète et je suis allé et j'ai accroché avec lui et Rudy Sarzo, Kip Winger, Carmine Appice, Alan White ... Et ils ont eu un énorme cercle de batterie avec quatre kits mis en place et je me suis levé là en jouant avec toutes ces énormes stars. Ca a été vraiment, vraiment génial.

Lisez l'interview complète dans la dernière édition numérique de Dirty Rock Magazine 
ici.

Source :
Blabbermouth

commentaires

Haut de page