Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Steven Adler revient sur ces années d'addiction

par Eddie 24 Juillet 2015, 17:55 News

Steven Adler revient sur ces années d'addiction

Lors d'un concert d'Adler, le 23 Juillet à Lima au Pérou, le batteur Steven Adler, a été interviewé par Perú21.

Interrogé pour savoir comment il se sent sur le fait que la plupart des gens se souviennent de lui comme le "seul et unique" batteur de Guns N' Roses, Adler a répondu : "C'est parce que je le suis".

Il a ajouté : " Savez-vous le nom du batteur qui est dans Guns N' Roses maintenant ? Moi non plus. Personne ne sait. Je n'ai découvert le nom de Matt Sorum que la semaine dernière, parce qu'il m'a appelé. [Rires] Je plaisante. Je t'aime, Matt."

Steven Adler a également parlé de la réputation des Guns N' Roses comme un groupe de hard rock qui embrassait pleinement la philosophie "sex, drugs and rock and roll", qui était monnaie courante dans les années '80. Il dit :

"C'était un mode de vie. Parce que lorsque nous avons grandi, les groupes que nous avons respectées et que nous avons aimé, c'est ce qu'ils ont fait. Ils ne disposait pas de "Behind The Music" [des émissions de télévision consacré à des artistes musicaux], comme ils ont maintenant, où vous entendez les musiciens avec lesquels nous avons grandi dirent comment ils ont manqué des concerts, comment ils étaient malades, à propos de tous les centres de désintoxication ou ils devaient aller. C'était en quelque sorte 'Hey, si vous voulez être une rock star, c'est ce que vous devez faire.'

Mais c'était un malentendu complet, parce que le rock and roll est tellement plus amusant et excitant quand vous êtes tous là [il montre sa tête]. Mais, au début, quand vous êtes jeune, vous êtes un adolescent, vous êtes timide, vous essayez de vous trouver et de comprendre qui vous êtes en tant que personne, et vous voulez vous intégrer, et vous avez quelques boissons, et, tout d'un coup, vous pouvez parler aux filles. Mais c'est là vous tomber dedans. Au début, c'est, comme, 'Oh, je peux parler aux filles. Je peux être sociable. Mais alors, cela vous atteint et prend le contrôle de votre vie et c'est juste une perte de temps. J'ai perdu vingt années à faire cela, et j'aurais aimé pouvoir récupérer ce temps, mais je ne peux pas. La seule chose que je peux faire est de vivre aujourd'hui du mieux que je peux."

Source : www.blabbermouth.net/

commentaires

Haut de page